LA PSYCHANALYSE: C'EST QUOI ?

      Taisez-vous, Docteur Freud, et …écoutez-moi !
      Mythe ou réalité, c'est en ces termes qu'une des premières patientes du médecin viennois lui aurait indiqué la direction que devait prendre la séance d'analyse à laquelle elle s'était prêtée. Bien entendu la psychanalyse ne se limitera pas à cela, mais la nécessité d'écouter et surtout d'entendre, au cours de la séance,l'analysantTerme consacré pour désigner le patient en analyse., constituera avec l'association libre, l'interprétation des rêves et des lapsus, les piliers de ce qui deviendra et reste encore aujourd'hui, une des rares méthodes d'investigation de l'inconscient en donnant accès aux conflits intrapsychiques...Les grands principes de la psychanalyse, à la fois traitement conduit selon la méthode homonyme, mais aussi système de pensée et de transmission du savoir, demeurent même si, au fil du temps, elle a su adapter son cadre aux souffrances contemporaines. Elle n'est plus aujourd'hui réservée au seul traitement de l'hystérie et son champ d'action s'étend des névroses les plus simples et les plus salutaires à la clinique des psychoses et de l'archaïque. Pour autant la psychanalyse n'est pas une thérapie de l'urgence. Elle s'inscrit dans un long travail d'introspection qui conduit, lorsqu'il est mené à son terme, à une meilleure connaissance de soi et à sa propre acceptation.

      Le psychanalyste, un psy qui ne parle pas...
      Entend-on souvent. Peut-être faudrait-il plutôt corriger cette assertion par: "il parle lorsqu'il a quelque chose à dire". Le psychanalyste ne sait pas, c'est l'analysant qui sait et qui va, ou non le dire. Le psychanalyste, pour sa part, tente d'interpréter, lorsqu'elle advient, cette parole et propose à son patient des pistes de réflexion. Nous sommes bien loin de la toute-puissance que la pensée commune lui accorde parfois. Dans les jeux de transfert et de contre-transfertLe transfert et le contre-transfert sont
des mécanismes psychiques en oeuvre
dans toute relation interpersonnelle.
, personne n'apprend rien à personne, chacun apprend sur soi.
Retour...